DATES IMPORTANTES

1860 : le 28 octobre, naissance de Jigoro KANO.

1872 : études d'anglais.

1874 : entre à l'école nationale des langues étrangères.

1875 : entre à l'école nationale Kaïsei qui devient Université de Tokyo en 1877.

1877 : entre à la faculté de littérature et commence le Ju-jutsu avec Fukuda Hachinosuke.

1879 : démonstration devant le général Grant. Décès de Fukuda. Kano reçoit les Densho de l'école (cahiers de transmission) et continue avec Iso Masatomo.

1880 : démonstration à l'université avec l'école de Tozuka.

1881 : licencié ès lettres. Décès de Iso Masatomo. Kano entre à l'école de Kito avec Iikubo Tsunetoshi.

1882 : Professeur d'économie et politique. Kano déménage à Eishoji, fonde une pension de famille, leKodokan et le Kobunkan. Il termine ses études de philosophie.

1883 : Kano reçoit le diplôme d'enseignement (Menkyo) de Iikubo.

1884 : professeur d'économie à l'école d'agriculture

1885 : devient secrétaire de l'école des nobles. Deux de ses élèves, Yamashita et Yokoyama, deviennent instructeurs à la police.

1886 : le Kodokan déménage dans le quartier Fujimi.

1887 : les techniques de projection (40 du gokyo), les techniques de contrôle (Katame-no-Kata) pour le Randori, le Ju-no-kata et le Itsutsu-no-kata sont formalisés.

1888 : décès de Iikubo. Yokoyama et Sato donnent des cours de Judo à l'école de la marine. Kano remplace le recteur de l'école des nobles.

1889 : discours de Kano à la réunion de l'éducation physique : le Judo en général et sa valeur au point de vue éducation. Voyage d'études en Europe, via Shangaï. Retour par Le Caire.

1891 : retour de voyage. Mariage. Conseiller du ministre de l'éducation nationale et Directeur du Lycée de Kumamoto.

1893 : revient à Tokyo. Directeur de l'école normale supérieure.

1899 : le Judo rentre au Butoku kaï de Kyoto.

1900 : création du centre de recherches au Kodokan.

1901 : le Kodokan a 6 000 membres et 212 ceintures noires.

1902 : Kano va en Chine pour inspection officielle. Yamashita va aux USA.

1905 : 2° voyage en Chine. Kano est membre de commissions de l'Éducation nationale.

1907 : le Kodokan a Shimotomisaka : 207 tatamis.

1909 : membre du Comité International Olympique.

1911 : création d'une section pour la formation des professeurs de Judo au Kodokan.Il est élu président de la Fédération Sportive Japonaise.

1912 : Kano va aux J.O. de Stockholm. Rencontre avec Coubertin. Changement des règles du Randori et du Shodan au Kodokan. Décès de Yokoyama.

1915 : Il crée la revu "Kodokan", et reçoit de la main du roi de Suède la médaille des 7ème Jeux Olympiques.

1920 : 3° voyage en Europe, via USA. Va au Budokaï de Londres avec Aïda. JO Anvers.

1926 : création de la section féminine au Kodokan sur de nouvelles bases de Judo.

1928 : 4° voyage en Europe, via la Chine et Moscou. JO à Amsterdam. Réunion à Versailles. Démonstration en Italie avec Matakatsu Mori. Genève. Paris. Londres. Berlin. Va au Ministère de l'éducation nationale faire une démonstration avec Nagaoka et Mifune sur le Seiryoku Zen'yo-no-kata. Introduction de la pratique du Bojutsu de l'école Katori. Discours sur le Judo à Shangaï.

1929 : Kano et Yamashita démontre le Koshiki-no-kata au Palais Impérial (film).

1932 : va aux USA. J.O. et Discours à Los Angeles.

1933 : 5° voyage en Europe, via la Chine, Moscou, Vienne. Discours et rencontre Feldenkrais à Paris à l'école des arts et métiers. Démonstration avec Kotani à Joinville. Démonstration à Londres. Conférence à Munich. Discours à Madrid.

1934 : 6° voyage en Europe, via Moscou, Vienne, Athènes (Discours). Va à Paris avec Nagaoka ( apporte des films sur le Randori et les Kata à Feldenkrais ). Retour par Colombo, Singapour, Hong-Kong, Shangaï.

1936 : 7° voyage, via USA. JO de Berlin. Passe voir Kawaishi qu'il a recommandé à Feldenkrais pour le club Franco-Japonais de Jiu-jitsu, 62, rue Beaubourg, Paris-III°.

1938 : 8° voyage en Europe, via Le Caire et Athènes pour la cérémonie de décès de Coubertin. Kano passe par l'Italie puis Paris voir son ancien élève et ambassadeur du Japon, Sugimura Yotaro. Il mourut le 4 mai lors de son retour à 6h30 à bord du Hikawa-Maru d'une pneumonie, deux jours avant d'arriver à Yokohama

retour
Haut de page